Accueil

Le site du Naginata à Paris

Découvrez l’un des plus fascinants Arts Martiaux féminins, aujourd’hui ouvert à tous et à tous les âges !
Une Discipline du corps et de l’esprit, un Sport pour grandir.

なぎなたは、
なぎなたの修錬により、
心身ともに調和のとれた人材を育成する。

«Par la pratique rigoureuse du Naginata, cultiver des individus accomplis dans l’harmonie du corps et de l’esprit.»

Principe du Naginata (なぎなた理念), Fédération Japonaise de Naginata

Qu’est-ce que le Naginata ?

Le Naginata est une voie martiale japonaise — un budō — formalisée à partir des années 50 pour offrir aux jeunes filles des écoles secondaires japonaises une discipline éducative du corps et de l’esprit comparable au Kendō (l’Art du Sabre, alors plus orienté vers les garçons).
Il s’inspire de tentatives antérieures, ainsi que d’anciennes traditions martiales — les kōryu — utilisant la naginata comme arme centrale.

«La» naginata ?

On appelle ainsi en français l’arme qui est au centre de la pratique du Naginata — la discipline —. Aujourd’hui sous la forme d’une «lame» en bambou attachée à une hampe de bois, elle représente son ancêtre, dont la lame d’acier à un seul tranchant — comme un couteau ou un sabre — était montée sur une longue hampe.

Madame Simone Charton

Le Naginata en Europe et en France n’aurait pas le même visage sans les efforts, la passion et le travail de Madame Simone Charton sensei.
Pionnière de la discipline, elle fonda «Naginata Île-de-France» en 1981.

Madame Simone Charton (droite)

De nos jours, le Naginata est une pratique complète aux nombreuses facettes.

Techniques de Base

Dantai kihon (団体基本) est un exercice classique de début d’entraînement.
L’instructeur mène le groupe à travers les différentes techniques et les déplacements qui constituent les bases (le kihon 基本) du Naginata.

Techniques en armure

Travaillées à deux, les frappes de bases (kihon datotsu 基本打突) et les techniques avancées (waza 技) du Naginata sont portées réellement sur le partenaire, qui est protégé par son armure (bōgu 防具).

Techniques à deux

Shikake ōji waza no kumiawase (仕掛け応じ技の組み合わせ « Combinaisons de techniques d’attaque et de défense ») désigne des suites de techniques pré-arrangées comportant un attaquant et un contre-attaquant.
Bien que semblables aux kata, l’accent est ici mis davantage sur l’exécution correctes des techniques de bases que sur le motif combatif.

Une des formes de compétition en Naginata, nommée engi kyōgi (演技競技), oppose généralement deux couples s’affrontant pour démontrer la meilleure technique.

Les Kata

Les kata (形), sont des enchaînements pré-arrangés d’attaques et de contre-attaques qui contiennent l’essence des mouvements du Naginata moderne.

Combats

Le Naginata donne également lieu à une pratique de combats réglementés, où l’on affronte un adversaire, équipé d’une armure de protection ou Bōgu (防具).
On peut ici exprimer les techniques à pleine vitesse, et faire l’apprentissage de la maîtrise de soi, de l’affrontement « réel ».
Il ne s’agit pas de simplement toucher l’adversaire ni même de la vaincre, mais d’accomplir une action où la technique, le corps et l’esprit s’expriment à leur meilleur niveau, unis.
C’est l’objectif d’un combat d’art martial japonais, le Budō (武道 Voie Martiale).

Une des formes de compétition au Naginata, le shiai kyōgi (試合競技), oppose les combattants en individuel ou par équipe.

Anciennes traditions martiales

Tendo Ryu Naginata-jutsu
Tendō-ryū Naginatajutsu

Le Naginata sportif moderne est l’enfant des traditions martiales plus anciennes, dont certaines sont encore pratiquées aujourd’hui.
Reflets du Japon des samurai, elles ont chacune leur caractère propre et sont principalement transmises au moyen de kata. Jikishinkage-ryū (直心影流薙刀術), Tendō-ryū (天道流), Toda-ha Bukō-ryū (戸田派武甲流) ou encore Yoshin-ryū (楊心流薙刀術) sont parmi les plus connues.

Le Naginata moderne, à la fois Art Martial et Sport de compétition, donne lieu à deux types d’épreuves: engi kyōgi (演技競技) et shiai kyōgi (試合競技).
Les arbitres ne sont pas uniquement là pour décider qui est le plus beau, ou qui à frappé le premier. Ils s’attachent à évaluer si les techniques sont conformes aux principes du Naginata. Technique, posture, distance mais aussi vigilance, intention et force mentale démontrées sont jugées.

Engi kyōgi, la compétition technique

Des équipes de 2 démontrent leur aptitude et leur maîtrise dans la démonstration des shikake ōji (仕掛け応じ), ou bien des kata (形) pour la version plus avancée.

Shiai kyōgi, le combat

En individuel ou en équipe, protégés par une armure (bōgu 防具), les combattants s’affrontent sur une aire délimitée pour être le premier à marquer 2 points (deux « ippon » 一本).

Naginata Rythmique!

Voici une épreuve particulière au Naginata, extrêmement populaire au Japon : le rhythm Naginata, ou Naginata rythmique. Ces chorégraphies sont inventées sur une musique choisie pour l’occasion.

Articles récents

お休み

À nos Estimés Visiteurs, Le club « Naginata Île-de-France » est actuellement en sommeil. L’association Loi 1901 qui le soutient est elle toujours active, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question touchant au Naginata. Vous pouvez également vous abonner à ce site pour être tenu au courant au plus vite de la reprise. Amicalement,Le président.

Nous sommes heureux de vous annoncer…!

Bonjour à tous! Merci de votre intérêt et de votre fidélité à notre club. Bienvenue sur le tout nouveau site internet du club NIDF Naginata-Île-de-France! Nos gnomes travaillent d’arrache-pied pour lui donner la splendeur et le lustre qui sont la marque de NIDF. Son contenu s’enrichira de nouveautés mais aussi de trésors passés. Restés branchés!

Photo de classe

Comme à l’école, en guise de photo de fin d’année, la talentueuse Anne a croqué l’âme profonde de NIDF!

Abonnez-vous pour suivre NIDF Naginata Île-de-France

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer